bornage


bornage

bornage [ bɔrnaʒ ] n. m.
bounage 1260; de borne
1Dr. Opération consistant à délimiter une propriété par la pose de bornes. Pierre de bornage. Action en bornage, portant sur une contestation de limites. « Un sourd dépit qui le pousse à m'intenter un procès de bornage » (Bosco).
2(1852) Mar. Navigation côtière. cabotage. Patron au bornage.

bornage nom masculin (de borner) Opération de mise en place de bornes délimitant une propriété privée. Synonyme ancien de navigation côtière. ● bornage (expressions) nom masculin (de borner) Patron au bornage, synonyme ancien de capitaine côtier. ● bornage (synonymes) nom masculin (de borner)
Synonymes :
- navigation côtière

bornage
n. m.
d1./d Opération qui consiste à déterminer, puis à matérialiser par des bornes la limite entre deux terrains non bâtis.
d2./d MAR Navigation côtière.

⇒BORNAGE, subst. masc.
A.— Action de planter des bornes pour délimiter des propriétés foncières :
1. ... on ne demande pas à un forestier une connaissance complète de l'arpentage... soit pour le mesurage, le bornage, soit pour la division intérieure des forêts.
J.-J. BAUDRILLART, Nouv. manuel forestier, 1808, p. XLIV.
2. Débouté sans recours sur la question de l'eau, il en conçut un sourd dépit qui le poussa à m'intenter un procès de bornage.
BOSCO, Le Mas Théotime, 1945, p. 9.
P. métaph. :
3. De plats académiciens ont voulu opérer le Bornage de la langue française : oh! nous en reculerons les limites; car tel est notre plaisir.
S. MERCIER, Néologie, t. 1, 1801, p. 83.
P. méton. Limite d'une propriété :
4. ... ils prirent comme base mnémotechnique leur propre maison, leur domicile, attachant à chacune de ses parties un fait distinct, — et la cour, le jardin, les environs, tout le pays, n'avaient plus d'autre sens que de faciliter la mémoire. Les bornages dans la campagne limitaient certaines époques, les pommiers étaient des arbres généalogiques, les buissons des batailles, le monde devenait symbole.
FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 1, 1880, p. 125.
B.— P. anal., MAR. ,,Navigation côtière [nettement délimitée], qui est faite par les petits bâtiments qui n'ont pas plus de 100 tonneaux et qui ne s'éloignent pas plus de 65 milles de leur port d'attache; navigation dans les ports et rades`` (BARR. 1967) :
5. ... celui qui prend logement, pour la saison des pluies, avec les gens de pilotage et de bornage...
SAINT-JOHN PERSE, Exil, 1942, p. 223.
Rem. Attesté à partir de Lar. 19e.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1260 bounage « action de planter des bornes pour marquer les limites d'un champ » (Cartulaire de Barbeaux, B.N. 1. 10943, f° 288 r° dans GDF. Compl.); 1283 bonnage (PH. DE BEAUMANOIR, Coutumes de Beauvaisis, éd. Salmon, § 54); 1299 bournage (A.N.S 129, pièce 4 dans GDF. Compl., s.v. bodnage).
II.— 1852, 21 mars, mar. bornage « navigation côtière limitée » (Le Moniteur universel, p. 450).
I dér. de borne; suff. -age; à rapprocher du lat. médiév. bonagium en 1208 (DU CANGE, s.v. bonna, p. 700). II dér. de borner; suff. -age.
STAT. — Fréq. abs. littér. :21.

bornage [bɔʀnaʒ] n. m.
ÉTYM. 1260, bounage, sens 1; bonnage, 1283; bournage, 1299; de borne ou (sens 2) de borner.
1 a Opération consistant à délimiter deux propriétés contiguës par la pose de bornes. Abonnage, 1. (vx). || Pierre de bornage. || Action en bornage, portant sur une contestation de limites.
1 Tout propriétaire peut obliger son voisin au bornage de leurs propriétés contiguës. Le bornage se fait à frais communs.
Code civil, art. 646.
2 Débouté sans recours sur la question de l'eau, il en conçoit un sourd dépit qui le pousse à m'intenter un procès de bornage.
H. Bosco, le Mas Théotime, I, p. 11.
Par métonymie. Limites constituées par cette opération. || Les bornages, dans cette région, sont des haies.
b Par métaphore. Le fait d'assigner des limites. Limitation.
3 Que les savants soient passés maîtres dans l'art d'escamoter les difficultés fondamentales en les réduisant à de simples problèmes de bornage, comme des paysans attardés, ils s'en félicitent à tort à une époque qui, consciemment ou non, s'acharne partout à faire sauter les limites.
Raymond Abellio, Ma dernière mémoire, t. I, p. 19.
2 (1852). Mar. Navigation côtière faite par des bâtiments de moins de 25 tonnes, dans un rayon de 15 lieues marines autour de leur port d'attache. || Patron au bornage.
REM. La navigation au bornage est officiellement appelée navigation côtière depuis 1951. → aussi Cabotage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bornage — BORNAGE. s. m. Terme de Palais, qui signifie L action de planter des bornes dans une terre. Ils sont en différent pour le bornage de leurs terres …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BORNAGE — s. m. T. de Jurispr. Action de planter des bornes pour marquer les limites d un champ, d une propriété rurale. Ils sont en différend pour le bornage de leurs terres.   Action en bornage, Celle qu un propriétaire intente à son voisin pour l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BORNAGE — n. m. T. de Jurisprudence Action de planter des bornes pour marquer les limites d’un champ, d’une propriété rurale. Ils sont en différend pour le bornage de leurs terres. Action en bornage, Celle qu’un propriétaire intente à son voisin pour… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bornage — (bor na j ) s. m. 1°   Terme de jurisprudence. Action de planter des bornes pour marquer les limites d une propriété rurale. 2°   Terme de marine. Navigation faite par une embarcation jaugeant 25 tonneaux au plus avec faculté de certaines escales …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bornage —     Définition de Bornage     Le bornage est une opération par laquelle les propriétaires de terrains contigus s entendent pour reconnaître la limite commune de leurs propriétés respectives. Ils dressent, ou font dresser par un géomètre, un… …   Lexique de Termes Juridiques

  • bornage — nm. bornazho (Albanais, Villards Thônes), R. Borne …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Bornage étrusque — Le bornage étrusque est, comme les autres coutumes de la vie quotidienne chez les Étrusques, intimement lié aux pratiques rituelles, sacrées, divinatoires et sociales de leur culture. « Une prophétie menace ainsi des pires catastrophes… …   Wikipédia en Français

  • Patron au bornage — ● Patron au bornage synonyme ancien de capitaine côtier …   Encyclopédie Universelle

  • Abournamen — bornage, délimitation Provence …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Géomètre-expert — Le géomètre expert est une personne exerçant un métier qui consiste, en résumé, à établir différentes mesures touchant les propriétés foncières. « Géomètre » vient du grec gê qui désigne la déesse de la terre et de metron qui signifie… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.